J’avais utilisé ma première banane plantain de façon très classique, en la faisant simplement frire à la poêle. Je n’avais jamais cuisiné ce fruit-légume, je n’avais donc voulu prendre aucun risque. Il me restait cependant une autre banane, que je ne comptais pas gâcher : bien au frais dans mon congélateur, elle attendait la recette parfaite. La viande parfaite.

Et qu’est-ce qui s’adaptait mieux au sucré/salé que le boudin ?

Sauf que ma grande trouvaille n’avait rien d’original, la blogosphère regorgeant de recettes qui allient boudin et plantain (particulièrement en purée). Et j’avoue ne pas trop voir l’intérêt de refaire des recettes qu’on trouve partout. C’est finalement la Truffade qui a débloqué cette histoire avec ceci : un crumble salé.

Il m’arrive de faire des tests culinaires comme celui-ci. En général, quand il s’agit de salé, c’est indigne de figurer sur un blog. Je crois que je suis juste mauvaise ! (ah non mais sans rire, heureusement que ma mère ne voit pas le contenu de mon assiette parfois, parce qu'elle m'ordonnerait de revenir à de la cuisine plus traditionnelle...)

Mais ce crumble antillais étant une réussite (pour ne pas dire un pur délice étant donné que j’ai mangé à moi toute seule la ration de deux personnes), je le partage avec vous.

Crumble antillais

DSC03958

Pour deux personnes :

·         Une grosse banane plantain

·         Un boudin noir (si vous disposez d’un boudin antillais, plus épicé que celui qu’on trouve en métropole, n’hésitez pas !)

·         Sel

·         Poivre

·         50g de beurre salé mou + une noisette pour le plat

·         50g de chapelure (ou 3 biscottes)

·         50g de farine, de préférence complète

·         De la roquette et du vinaigre balsamique pour le dressage

Préchauffez le four à 200°C.

Beurrez généreusement un petit plat à gratin.

Coupez en tranches la banane et le boudin, en ayant préalablement retiré la peau pour les deux. Disposez ces tranches dans le plat en alternant boudin et plantain.

Salez et poivrez légèrement.

Si vous aimez cela, vous pouvez rajouter des épices pour parfumer.

DSC03948

Dans un bol, mélangez le beurre, la farine et la chapelure ensemble, jusqu’à obtenir une sorte de pâte sablée (ce n’est pas grave si elle ne se tient pas).

Saupoudrez votre plat à gratin de cette pâte à crumble jusqu’à ce que le boudin et le plantain soient recouverts. Tassez le tout avec le plat de la main.

Enfournez pendant 45 minutes environ, position grill doux pendant les 5 dernières.

Dressez sur une assiette et… bon, OK, c’est un crumble, c’est donc impossible d’obtenir quelque chose qui se tienne…en bref, constituez un monticule de crumble et servez-le avec de la roquette juste assaisonnée de vinaigre balsamique.

Et dégustez pendant que c’est chaud !

Personnellement, j’ai beaucoup aimé l’alliance des textures : un boudin fondant à souhait, qui contrastait avec la banane encore un peu ferme, le tout allié à un crumble craquant mais qui fondait vite dans la bouche.

Quant aux saveurs, elles étaient juste équilibrées, alliance parfaite de sucré et de salé.


Cher petit Papa Noël : tu voudrais pas m'apporter un appareil photo de compétition s'il te plaît ? Je galère à faire des photos appétissantes, tu le vois bien ! Oui oui, le très cher là, ce serait parfait. Comment ça j'ai déjà demandé des euros pour aller mater les caribous ? T'es pas marrant Père Noël...