DSC04517

Dans quelques jours, j’aurai 20 ans…

...

OK, ça fait plusieurs fois que je fête mes 20 ans, mais ça devient compliqué de compter, je ne fonctionne plus que par dizaine ! Là n’est pas le propos !

Quand j’étais plus jeune et que l’école n’était pas une zone stérile à cause de règles sanitaires idiotes, j’apportais toujours un saladier de bugnes en classe pour fêter mon anniversaire. J’ignore pourquoi, mais j’avais plein d’amis à l’époque ! Ma maman se levait tôt le matin pour confectionner ces délicieux beignets et m’assurer une popularité démente. Cette recette lui a été donnée il y a bien longtemps et nous n’avons jamais trouvé meilleur. Les bugnes sont moelleuses à souhait et je ne parle pas de leur goût !

Mes amis de primaire s’en souviennent encore…

Je ne vais pas vous refaire l’histoire de la bugne et les différentes versions qui existent, je vous renvoie ici pour la recette de la bugne lyonnaise croustillante.

Je tiens aussi à préciser que si les photos sont de moi aujourd’hui, ce n’est pas le cas du reste : je me suis levée trop tard ce matin et je ne suis arrivée que pour rouler dans le sucre les deux dernières bugnes !

Donc rendons à ma mère ce qui lui appartient !

Bugnes briochées

DSC04520

-         

-          - 4 œufs

-          - 200g de crème fraîche

-          - 4 cuillères à soupe de sucre

-          - 1 sachet de levure

-          - un peu de rhum

-          - environ 600g de farine

-          - de l’huile pour la friture

-          - du sucre glace ou en poudre pour décorer

Versez les œufs, la crème, le sucre, la levure et le rhum dans un récipient.

Battez le tout et ajoutez progressivement la farine jusqu’à saturation, afin d’obtenir une pâte que l’on peut étaler au rouleau à pâtisserie.

Laissez reposer 2 heures sous un torchon à température ambiante.

Etalez la pâte (épaisseur 5 à 10mm) et découpez-la en losanges de quelques centimètres de long. Entaillez le centre de chaque losange, passez une pointe du losange dans l’entaille et tirez derrière pour obtenir une bugne retournée. (j’essaie de faire rapidement des photos pour illustrer l’opération)

Faites chauffer de l’huile de friture jusqu’à 180°C environ.

Faites frire quelques bugnes en les retournant régulièrement avec une écumoire pour qu’elles dorent sur tous les côtés. Ne les laissez pas trop longtemps, dès qu’elles ont gonflé et coloré, retirez-les à l’aide de l’écumoire.

Disposez-les sur du papier absorbant et attendez quelques instants.

Puis trempez-les dans une assiette remplie de sucre. J’utilise personnellement du sucre en poudre parce que je trouve que mes bugnes se conservent mieux. Mais certains préféreront peut-être le sucre glace.

Conservez les bugnes à l’abri de l’air. Contrairement aux bugnes croustillantes, celles-ci ne se gardent pas trop : elles sèchent. Mais de toute façon, il en reste rarement au bout de 24h !

DSC04513